Les joies d’avoir un système d’exploitation portatif

Salut tout le monde. Ici Klebs et aujourd’hui, je vais vous expliquer pourquoi c’est pratique d’avoir son propre système d’exploitation Linux sur soi. C’est comme si je me promenais partout avec un disque dur interne que je branchais dans le premier ordinateur qui me tombe sous la main à chaque fois que j’ai besoin de m’en servir.

 

Utiliser le Live USB pour tester une distribution Linux

Avant, j’utilisais une clé USB pour y installer une version Live d’une distribution Linux dans le but de l’essayer rapidement sur un ordinateur. Bien que ça soit pratique, je perdais toujours mes données et configurations à chaque fois que j’éteignais l’ordinateur car la raison d’exister d’une Live USB est seulement de tester une distribution avant de l’installer. Bien sûr, l’idée de pouvoir brancher une clé USB sur n’importe quel ordinateur et avoir accès à mes données et configurations me plaisait énormément. Je me suis donc mis à chercher un moyen de préserver mes données.

 

Passer du Live USB avec le mode Persistence à une installation complète sur une clé USB

Avec un peu de recherche, j’ai découvert le mode Persistence qui permet à un utilisateur de préserver ses données après avoir éteint l’ordinateur. Par contre, cela nécessitait de jouer au niveau des partitions. De plus, cela ne marchait pas pour toutes les distributions comme Linux Mint 18.3.

Je me suis alors souvenu que mes collègues au bureau bootaient sur Fedora à partir d’un SSD branché par USB. Quand ceux-ci m’ont dit que je pouvais l’installer soit sur un SSD, soit sur une clé USB, j’ai choisi la seconde option. Après tout, ça prend moins de place et rentre plus facilement dans ma poche.

Pour y arriver, j’ai utilisé deux clés USB: une en mode Live USB pour installer Linux et l’autre pour recevoir l’installation. A ma grande surprise, tout s’est bien passé et je peux maintenant me brancher sur n’importe quel ordinateur et avoir accès à mes données et configurations. J’ai d’ailleurs choisi Pop_OS! car ça fait partie de la famille Debian et ça m’a été recommandé pour jouer aux jeux vidéo.

 

Cela ne remplace pas un vrai ordinateur

J’ai créé ma propre installation Linux sur USB car l’ordinateur de salon n’était pas toujours disponible et je ne voulais pas perdre mon temps à installer et désinstaller mes programmes à chaque fois que j’empruntais un laptop. Après plusieurs mois d’utilisation, j’ai réalisé deux choses. D’abord, je ne suis pas plus avancé quand j’ai besoin d’un ordinateur pour me brancher et aucun n’est disponible. Ensuite, comme les spécifications techniques varient d’un ordinateur à un autre, tout ne marche pas toujours comme je le veux. Par exemple, j’ai branché ma clé USB sur un MacBook Air et le réseau sans-fil ne marchait pas car je n’avais pas les pilotes nécessaires.

 

Une solution à la fois permanente et temporaire

Bien que je sois content d’avoir un moyen d’accéder à mes données et configurations en me branchant sur n’importe quel ordinateur que j’emprunte, c’est seulement dans le but de patienter en attendant de m’acheter un vrai laptop. Après tout, je ne peux pas toujours dépendre des ordinateurs des autres.

J’ai partagé mes expériences mais si vous voulez en savoir plus sur la façon dont je me suis doté d’une installation Linux portative, dites-le-moi et je rédigerai un tutoriel là-dessus.

A part ça, si vous avez d’autres questions ou des commentaires, n’hésitez surtout pas. On se voit dans le prochain article.

Partagez / Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *