Défi de Steemit Gaming : Pourquoi les jeux sont bons (2e partie)

This post is also available in: enEnglish

Initialement publié le 19 juillet 2018 sur Steemit

Source: Tigerfog

Bonjour tout le monde, Tigerfog ici.

À la demande de Klebs, j’ai décidé d’aussi nommer mes top 3 jeux qui m’ont le plus influencé.

Chrono Trigger, SNES

Chrono_Trigger.jpg
Source:Wikipedia

C’était mon tout premier RPG, et quelle aventure! Tous les aspects de ce chef-d’oeuvre m’ont époustouflé. Je ne savais pas qu’un jeu pouvait avoir une histoire d’une telle envergure, que la musique pouvait être à ce point-là mémorable, que des personnages pouvaient être aussi attachants, que des valeurs numériques pouvaient être aussi excitants (HP, MP, etc).

Little Big Adventure, PC

Little_Big_Adventure.jpg
Source:Wikipedia

Je me rappelle avoir vu des aperçus de ce jeu à la télé sur Microkids en France que j’étais petit. Voir un perso en 3D se balader librement dans un monde isométrique et pouvant buter n’importe qui dans le jeu, c’était révolutionnaire pour moi qui étais habitué à être toujours devoir respecter les NPCs.
Pendant quelques années, je devais me contenter d’une démo du jeu (2% du jeu final) parce que le jeu coûtait trop cher en magasin. Éventuellement, après quelques années, mes parents me l’avaient acheté pour 15$ au Canada.
Le jeu complet était tout ce que j’espérais qu’il soit, et même plus encore! La musique est fantastique, les personnages, uniques et cocasses et la jouabilité, impardonnable mais juste.

Megami Ibunroku Persona (Revelations: Persona)

Revelations_Persona_cover.jpg
Source:Wikipedia

Ma première expérience avec cette série était Persona 2: Eternal Punishment. Étant conscient que j’ai manqué le premier jeu, j’ai fait quelques recherches et j’ai découvert que j’avais manqué non pas un, mais deux jeux: Persona 1 et Persona 2: Innocent Sin.
Bien que les deux jeux de Persona 2 soient tout aussi incontournables, le premier Persona est beaucoup plus important pour moi pour une seule et unique raison qui me fascine encore aujourd’hui: le jeu a deux histoires principales dedans.
Après le prologue du jeu qui équivaut à environ deux heures de jeu, le héros peut soit directement aller vers le prochain objectif principal ou bien enquêter sur une rumeur de masque maudit dans l’école.
Enquêter sur le masque maudit change complètement le reste du jeu: l’histoire prend une tournure complètement différente, avec de nouveaux méchants, de nouveaux alliés, un monde différent et une difficulté bien plus corsée.
Au final, j’avais l’impression que Persona 1 était deux jeux en un, vu que chaque histoire prenait environ 35 heures à finir! Aucun jeu de cette époque ne m’en avait autant donné pour mon argent.
Le seul hic était que j’ai dû jouer à une version japonaise vu que la version américaine avait coupé la deuxième histoire. Bien sûr, le port du jeu sur PSP en anglais plusieurs années plus tard incluait le jeu complet avec une meilleur jouabilité, mais la nouvelle trame sonore change complètement l’atmosphère du jeu…

Et voilà donc les trois jeux qui m’ont le plus influencé.
Un de ces jours, j’écrirai de nouveau un article pour Klebs.
À plus!

(Note de Klebs: comme j’ai déjà lancé le défi à 6 personnes pour Tigerfog et moi-même dans mon propre article de défi de Steemit Gaming, il n’en lancera pas ici.)

Partagez / Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *